Du Directoire à l’Impressionnisme : le Musée Marmottan-Monet

Demeure de collectionneurs : le Musée Jacquemart-André
19 octobre 2018
Orangerie, Claude Monet, Nymphéas
Le Musée de l’Orangerie : deux musées en un.
19 octobre 2018

Du Directoire à l’Impressionnisme : le Musée Marmottan-Monet

Au détour du Jardin du Ranelagh, dans l’ancien pavillon de chasse du Duc de Valmy, le riche amateur d’art Paul Marmottan créa un magnifique musée, relativement confidentiel, dont les collections se consacraient au Directoire et à l’Empire.
Enrichit par la prestigieuse collection d’enluminures de Georges Wildenstein, le musée Marmottan fut également choisit, dès le milieu du XXe siècle, par des proches ou des descendants d’artistes impressionnistes qui y lègueront des œuvres prestigieuses de Caillebotte, Manet, Degas, Renoir ainsi qu’une belle (et rare) collection d’œuvres de Berthe Morisot et surtout la plus grande collection au monde de toiles de Claude Monet.