L’île de la Cité

Aux origines de Paris

Visite guidée

2h

2 à 25 personnes

Au cœur de la capitale, protégée dans une boucle de la Seine, l’île de la Cité occupe depuis les origines, un emplacement stratégique. Bien que métamorphosée au XIXe siècle, l’île révèle encore, à qui veut bien les voir, les nombreux témoignages de son passé : traces des fortifications antiques, ruelles et maisons médiévales, place Dauphine… Les siècles se côtoient pour nous permettre de redécouvrir l’histoire de notre capitale lors de cette visite guidée.

Le « berceau » de Paris

Victor Hugo disait d’elle que sa forme oblongue rappelait celle d’un berceau, l’île de la Cité a longtemps été considérée comme le lieu des premières installations des Parisii. De nombreuses incertitudes subsistent pourtant, les fouilles archéologiques n’ayant pas révélé d’installation importante sur l’île avant l’époque gallo-romaine. La ville romaine se développe à partir du Ier siècle davantage sur la rive gauche de la Seine, rendant le passage par l’île incontournable mais celle-ci se structure plus tard : du fait des premières invasions normandes, elle devient un lieu de repli et accueille périodiquement l’ensemble des habitants de la ville. Depuis lors, un palais est édifié à l’ouest pour l’administration, une basilique chrétienne remplace le temple romain à l’est et le centre de l’île est occupé par un réseau très dense de petites rues et d’églises.

La structure de l’île reste par la suite inchangée malgré les travaux et agrandissements successifs. Siège du pouvoir et centre d’une ville en pleine croissance, elle est bientôt dominée par la haute silhouette de la cathédrale Notre-Dame initiée au XIIe siècle.

Bien que le pouvoir royal déménage au Louvre au XIVe, il laisse derrière lui le parlement et tout un quartier bruissant d’activités au cœur de l’unique liaison nord-sud de la capitale. La construction du Pont Neuf à la fin de la Renaissance, la place Dauphine un peu plus tard augmentent encore l’attractivité de l’île mais l’étalement de la capitale lui fait peu à peu perdre de sa superbe.

La métamorphose du XIXe siècle

De nombreux projets sont élaborés au milieu du XIXe siècle afin de rendre à l’île de la Cité le rôle central de ses origines. Mais ce sont surtout les travaux décidés par le baron Haussmann qui transforment l’île de la Cité : difficile d’accès, surpeuplé, sale et nauséabond, il ne favorise que trop la révolte. De larges axes remplacent les anciennes ruelles pour faciliter le passage d’une rive à l’autre. Des centaines de maisons et les nombreuses églises du centre de l’île sont rasées, 25 000 personnes sont expulsées, pour laisser place à la caserne de la Cité (devenue préfecture de Police) et au tribunal de commerce. Le parvis de Notre-Dame est agrandi, l’Hôtel-Dieu déplacé…

Malgré cela, l’île de la Cité garde de nombreuses traces de son histoire millénaire : le quartier canonial, au nord de la cathédrale fut préservé ainsi que son réseau de ruelles étroites et irrégulières. La déambulation dans ces ruelles réserve bien des surprises et transporte le visiteur dans le Paris d’autrefois : point zéro des routes de France, marché aux Fleurs, Conciergerie, quais et squares dévoilent une facette rare de la capitale.

Pour la petite histoire….

Sur la façade du palais de la Cité, cachée derrière les arbres aux yeux des passants trop pressés se trouve la plus ancienne horloge publique de Paris. Commandée par Charles V à un horloger lorrain, Henri de Vic, elle occupe la tour nord depuis 1371 !! Le cadran n’existait pas à l’origine, seule la cloche donnait l’heure, se posant en rivale de celles des églises voisines… mais en 1418 la municipalité réclama que l’horloge comporte un cadran extérieur pour « que les habitants de la ville puissent régler leurs affaires de jour comme de nuit ». Modifié par la suite, le cadran actuel date du XVIe siècle et donne toujours l’heure !

Félicitations pour la visite de l’Ile de la Cité: une prestation de très grande qualité. Vos explications sont simples , claires et très instructives. Je suis provinciale et à ma prochaine visite à Paris, je ne manquerai pas de découvrir un quartier en votre compagnie. Continuez sur cette voie.

Marie-France

Le 29/09/2017

Formidable visite de l’île de la Cité en votre compagnie. Vos commentaires très clairs ont ravis les 30 personnes qui constituaient le groupe. Nous envisageons de renouveler l’opération, c’est dire à quel point la satisfaction a été grande pour tous. Merci encore.

Nathalie M

Le 15/02/2018

Crédits photos : Delis sur Pixabay & Les Bonnes Visites

Programmes associés

La Sainte-Chapelle

L’île de la Cité

Conférence ‘Le Pont-Neuf, le mal nommé’

Vous apprécierez aussi…

Le quartier latin

Le quartier latin

Face à l’île de la Cité, la rive gauche de la Seine est depuis le XIIe siècle le quartier privilégié d’installation des étudiants. Sur les pentes de la Montagne Sainte Geneviève, s’installent les premiers collèges, ancêtres de nos résidences universitaires, et leurs lots d’étudiants. Visite guidée dans les ruelles préservées des siècles passés, qui serpentent entre les écoles prestigieuses et les églises remarquables.

Musée Rodin

Musée Rodin

Au cœur du 7e le musée Rodin occupe le magnifique hôtel particulier dans lequel Auguste Rodin et quelques autres membres de la bohême artistique du début du XXe avaient élu domicile. La visite guidée se poursuit parmi les bronzes exposés dans le cadre exceptionnel des grands jardins à la française qui entourent le musée.

Les Buttes Chaumont et la Mouzaïa

Les Buttes Chaumont et la Mouzaïa

Inauguré à l’occasion de l’Exposition universelle de 1867, le parc des Buttes-Chaumont est l’un des plus curieux et des plus pittoresques à Paris. Cascades, grottes et fabriques rythme le parcours et le promeneur jouit d’un panorama exceptionnel sur Paris. Puis, les villas de la Mouzaia, havres de paix perdus dans la verdure, invitent à poursuivre la flânerie dans ce quartier au charme désuet de la fin du XIXe siècle.

Les Expositions Universelles

Les Expositions Universelles

De 1855 à 1937 les Expositions universelles qui se sont tenues à Paris ont façonné la capitale. Fêtes nationales et internationales, elles célèbrent les progrès de l’industrie et des techniques. Souvent mises au service de la propagande politique, elles préparent dans l’inconscient collectif l’idée de la Société des Nations.