Musées & Monuments

Musée Marmottan – Monet

Musée Marmottan – Monet

Au détour du Jardin du Ranelagh, dans l’ancien pavillon de chasse du duc de Valmy, le riche amateur d’art Paul Marmottan créa un magnifique musée, relativement confidentiel, dont les collections se consacraient à l’Empire. Vous y découvrirez des œuvres prestigieuses de Caillebotte, Manet, Degas, Renoir ainsi qu’une belle collection d’œuvres de Berthe Morisot et surtout la plus grande collection au monde de toiles de Claude Monet.

lire plus
Musée Rodin

Musée Rodin

Au cœur du 7e le musée Rodin occupe le magnifique hôtel particulier dans lequel Auguste Rodin et quelques autres membres de la bohême artistique du début du XXe avaient élu domicile. La visite guidée se poursuit parmi les bronzes exposés dans le cadre exceptionnel des grands jardins à la française qui entourent le musée.

lire plus
La bibliothèque de l’Arsenal

La bibliothèque de l’Arsenal

La Bibliothèque de l’Arsenal doit son nom à sa situation au cœur de l’ancien Arsenal fondé par Louis XII et réaménagé au début du XVIIe pour Sully. C’est l’ancienne résidence des grands maîtres de l’artillerie. D’Argenson y a assemblé une immense collection composée de livres imprimés, manuscrits, estampes, cartes, monnaies et médailles. Elle conserve désormais près d’un million de livres imprimés, un fonds précieux de manuscrits ( le Psautier de Saint Louis), des archives inattendues comme celles de la Bastille, des estampes..

lire plus
Hôtel de Lauzun

Hôtel de Lauzun

Le duc de Lauzun n’a été propriétaire de l’hôtel que de 1682 à 1685, mais c’est son nom que la postérité a retenu. La Bruyère disait de lui « sa vie est un roman auquel il ne manque que le vraisemblable »..
Cadet de Gascogne il devint colonel des dragons (une charge créée pour lui), capitaine des gardes du corps, commandant d’armée, gouverneur du Berry.. Une ascension fulgurante permise par sa position de favori de Louis XIV. Il est célèbre pour avoir voulu épouser la Grande Mademoiselle, cousine du roi et plus beau parti de France. Mais le roi refuse le mariage sous la pression de l’Europe toute entière. Pire, ses déboires lui vaudront de passer 9 ans à Pignerol aux côtés de Fouquet et du masque de fer…

lire plus
Musée Bourdelle

Musée Bourdelle

En 1885, Antoine Bourdelle élit domicile dans le quartier Montparnasse où abondent les ateliers d’artistes. A la fin de sa vie, Bourdelle, désormais célèbre, envisage, « comme a fait Rodin », son prestigieux aîné, un musée susceptible de conserver l’intégralité de son œuvre.

Le musée ne sera inauguré qu’en 1949, conçu autour de l’appartement et des ateliers préservés, de ses jardins, il en conserve le charme originel.
Sculptures, dessins, photographies, peintures font de ce lieu intimiste un des plus attachants musées monographiques de Paris, dédié à celui qui fut l’élève de Rodin et le maître d’Alberto Giacometti et de Germaine Richier.

lire plus
Le temple protestant de l’Oratoire

Le temple protestant de l’Oratoire

Nées de la Réforme au XVIe siècle, malmenées lors des Guerres de Religions, les Eglises protestantes renaissent en France au XIXe siècle grâce au Code Civil accordant la liberté de culte en 1802.
Ironie de l’Histoire, l’Oratoire fondé en 1611 par le Père de Berulle dans le but de former des prêtres capables de contrer l’influence de la Réforme, sera mis à disposition des Protestants par Napoléon en 1811…
Architecture et mobilier témoignent de ce changement et nous éclairent sur la pratique protestante en France.

lire plus
Demeure d’une courtisane, La Païva

Demeure d’une courtisane, La Païva

Précieux témoignage du rôle complexe des demi-mondaines parisiennes sous le second Empire : la Marquise de la Païva fut un des personnages les plus en vue de la société du temps.
Au bas de l’avenue des Champs Elysées, qui commençait tout juste à se construire, elle se fit aménager « le plus bel hôtel de Paris. Là, après un salon luxueux où elle recevait Théophile Gautier, les frères Goncourt ou Mérimée, un magnifique escalier en onyx mène dans les anciens appartements, où se réunissent aujourd’hui les membres du très select Travellers Club.

lire plus
La Chapelle Expiatoire

La Chapelle Expiatoire

Ecrin de verdure le long du tumultueux boulevard Haussmann, le square Louis XVI abrite la Chapelle Expiatoire. Construite à la demande de Louis XVIII, à l’emplacement d’un ancien cimetière révolutionnaire, d’où il fit exhumer le corps de son frère et de Marie – Antoinette, qui avaient été jetés à la fosse commune en 1793 tout comme Charlotte Corday ou Olympe de Gouges…
Avec la Basilique de Saint-Denis, la Chapelle Expiatoire est un des lieux de mémoire de la monarchie française, mais contrairement à la première, c’est l’architecture néo-classique qui y fut mise à l’honneur..
La visite se poursuivra par une déambulation dans les rues avoisinantes, riches de magnifiques façades…

lire plus
Musée Nissim de Camondo

Musée Nissim de Camondo

Le musée Nissim de Camondo est entièrement consacré à l’art décoratif français de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Y sont présentés quelques-uns des plus beaux meubles et objets du temps de Louis XV et Louis XVI : chaises du salon turc de Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI, tapis de la Savonnerie commandé pour la Grande Galerie du Louvre, pièces du service d’argenterie offert par la Grande Catherine à son favori Orloff, secrétaire à rideau d’Oeben…

lire plus
La Bibliothèque Richelieu

La Bibliothèque Richelieu

Héritière des collections royales constituées depuis la fin du Moyen Âge, sans cesse augmentées au cours des siècles, la Bibliothèque nationale a élu domicile sur le site Richelieu depuis le XVIIe siècle. Ancien palais du Cardinal Mazarin, le site a été transformé avec génie par Labrouste, dont la grande salle de lecture vient d’être restaurée. La grande salle ovale, restaurée également rouvre aux visiteurs cette année
Une promenade dans les rues du quartier permettra ensuite de découvrir les anciens théâtres, belles façades et même les anciennes maisons closes du quartier.

lire plus
Musée Jean-Jacques Henner

Musée Jean-Jacques Henner

La plaine Monceau s’est développée tardivement à la fin du XIXe siècle, à la suite des travaux d’Haussmann et du réaménagement du Parc Monceau sous le IInd Empire.
Nouveau quartier à la mode recherché par les riches industriels, les banquiers, les comédiens et les artistes les plus en vue. Dans l’ancien hôtel du peintre Guillaume Dubufe, fut ouvert en 1924, le musée consacré à l’œuvre de Jean-Jacques Henner (1829-1905).
Ses collections retracent l’itinéraire d’un artiste qui, au début du XXe siècle, était considéré comme l’un des plus importants de son temps. Des débuts alsaciens de l’artiste, son séjour à la Villa Médicis, ses grandes commandes sont à redécouvrir dans un bâtiment entièrement rénové et restauré dans l’esprit éclectique de la IIIe République.

lire plus
Versailles et ses jardins

Versailles et ses jardins

Si au début de son règne Louis XIV ne fait qu’embellir le pavillon de chasse de son père, il décide bien vite de l’agrandir, dès 1668, et même d’en faire sa résidence officielle en 1682. Entouré de jardins somptueux, découvrez les Appartements du Roi, la Galerie des Glaces et les Appartements de la Reine; revivez les grands moments de l’Histoire de France du temps de Louis XIV à la Révolution..

lire plus
Musée Gustave Moreau

Musée Gustave Moreau

Au cœur de la Nouvelle Athènes, dans l’actuel 8e arrondissement, s’établirent au XIXe s de très nombreux artistes de premier plan parmi lesquels figurait le peintre Gustave Moreau. Certes oublié aujourd’hui, il possédait une confortable fortune, héritée de ses parents et augmentée par les prix élevés de ses toiles, qui ornent aujourd’hui les cimaises des plus grandes institutions.
Peintre symboliste, féru de peinture italienne, de mythologie antique, il enrichi ses toiles de motifs inspirés d’Inde ou d’Asie.. Au soir de sa vie, sans descendance, Gustave Moreau transforme sa maison-atelier en musée pour montrer « la somme de travail » que représente sa peinture. Dans une extraordinaire muséographie, créée par l’artiste et miraculeusement conservée, sont présentées peintures, aquarelles ou dessins qui donnent vie à ce lieu unique, où l’on s’attend à tout instant à croiser l’artiste lui-même.

lire plus
Musée Cognacq Jay

Musée Cognacq Jay

La collection du musée Cognacq-Jay a été léguée par Ernest Cognacq à la Ville de Paris en 1928. D’origine modeste, le couple formé par Ernest Cognacq et son épouse Marie-Louise Jay constitue un remarquable exemple d’ascension sociale liée à l’essor des grands magasins à la fin du XIXe siècle. Parti de rien, le couple bâtira un empire autour de la Samaritaine : révolutionnaires par leurs techniques de vente, philanthropes, les époux Cognacq-Jay seront également d’avides collectionneurs.

Si une partie seulement de leur collection est parvenue jusqu’à nous, elle n’en dresse pas moins un panorama unique des arts du Siècle des Lumières. Au milieu des boiseries et des meubles des plus grands ébénistes de l’époque voisinent les toiles de Chardin, Watteau ou Fragonard avec des œuvres de Guardi, Canaletto ou Tiepolo ou encore des porcelaines de Chine ou de Meissen.. Bien plus que les arts, c’est tout l’esprit du XVIIIe siècle qui se dévoile.

lire plus
Le Val de Grâce

Le Val de Grâce

Fastueux ermitage d’Anne d’Autriche, témoignage de sa dévotion après la naissance du futur Louis XIV, attendue pendant 21 ans..
Au coeur d’une des abbayes les plus florissantes du XVIIe s’élève l’église élaborée par François Mansart, entre classicisme français et baroque italien. Une église fastueusement décorée, aux voûtes toutes ciselées, toute parée de marbres et surmontée de la somptueuse coupole peinte par Mignard.
Un chef d’œuvre d’architecture, de sculpture et de peinture réunies.

lire plus
La cathédrale russe

La cathédrale russe

A partir du XVIIIe siècle, les Russes s’installent nombreux en France, si bien qu’au XIXe siècle, leur seul lieu de culte, à l’ambassade, est devenu trop étroit.. En 1847, l’aumônier de l’ambassade russe, le père Joseph Vassiliev, décide de mettre en projet la construction d’une église permanente. L’inertie du gouvernement russe et les lenteurs administratives françaises retardent l’aboutissement du projet, mais Napoléon III finit par donner son accord et l’édifice sera consacré en 1861.. Foyer de la culture russe de Paris, elle est dédiée à saint Alexandre Nevsky, prince de Novgorod, grand héros de la Russie.. Icones, fresques de la crypte nous font voyager dans la culture russe et la tradition orthodoxe..

lire plus
L’Hôtel Cail

L’Hôtel Cail

L’hôtel Cail, actuelle mairie du VIIIe arrondissement, est l’un des rares beaux exemples d’architecture du Second Empire ayant conservé une partie de son décor à être encore accessible dans Paris. Cette somptueuse demeure édifiée dans les années 1860 en bordure de la Plaine Monceau vous ravira par ses décors à découvrir lors d’une visite guidée.

lire plus
Musée du Louvre

Musée du Louvre

Le Musée du Louvre occupe l’ancien palais des rois de France, depuis 1793. Dans un cadre majestueux sont exposées 35 000 œuvres de l’art occidental du Moyen Age à 1948 ainsi que les civilisations antiques. Une richesse inégalée au centre de Paris qui en fait le plus grand musée d’art et d’antiquités au monde.

lire plus