La Sainte-Chapelle

Joyau de l’architecture gothique

Visite

1h30

De 2 à 20 personnes

Au cœur de l’ancien Palais de la Cité, sur l’île du même nom, le roi de France Louis IX fait édifier dans les années 1240 une magnifique chapelle. Ecrin de vitraux, dont les deux tiers au moins sont d’origine, la chapelle est un joyau de l’architecture gothique conçu sur deux niveaux pour abriter les plus précieuses reliques de la chrétienté.

Laissez-vous éblouir le temps d’une visite guidée pour découvrir cette prouesse architecturale.

Un extraordinaire reliquaire

Le Palais de la Cité qui abrite la Sainte-Chapelle et la Conciergerie est la résidence et le siège du pouvoir des rois de France du Xe au XIVe siècle. Les parties les plus anciennes qu’il nous est donné de visiter sont celles construites par Louis IX au cours du XIIIe siècle. A cette époque, la France est un pays à l’économie prospère et qui rayonne culturellement dans toute l’Europe grâce à son Université. Pour affirmer encore davantage la puissance de la France au premier rang de la chrétienté occidentale, et implicitement celle de son monarque, Louis IX achète à partir de 1237 les reliques de la Passion à l’empereur de Constantinople Baudouin II. Si la couronne d’épines est la pièce maitresse achetée en 1239, les achats se poursuivent pendant plusieurs années.

Alors que le trésor royal est habituellement conservé à la basilique Saint-Denis, Louis IX décide d’installer les reliques au cœur même de son palais et fait construire de 1242 à 1248, en l’espace de sept ans seulement, une chapelle palatine, conçue comme une gigantesque châsse pour la couronne d’épines. Véritable prouesse technique, la chapelle est composée deux niveaux : une chapelle basse servant de chapelle paroissiale pour le personnel du palais mais surtout de support pour la chapelle haute dédiée aux reliques et au roi, conçue comme un écrin de verre.

Une réalisation politique autant que religieuse

En installant les reliques au cœur de son palais plutôt qu’à St Denis, Louis IX associe de manière forte le pouvoir royal au spirituel. L’achat de la totalité des reliques auprès de l’empereur de Constantinople, Baudoin II de Courtenay, en proie à de graves difficultés financières, marque la dévotion du roi mais fait également de Paris la nouvelle Jérusalem…  Le roi de France, dépositaire de la couronne du Christ, s’inscrit comme l’héritier direct de ce dernier et devient, de fait, le roi très chrétien, laissant présager de sa future canonisation. A une époque où la religion chrétienne est une évidence unanimement partagée en Occident, Louis IX fait de la construction de la Sainte-Chapelle un acte éminemment politique.

Pour la petite histoire….

Contrairement à une idée très répandue, le métal apparaît très tôt dans l’architecture. L’audace du maître d’ouvrage de la Sainte-Chapelle tient à la combinaison de matériaux différents tels que la pierre, le verre et… le fer ! Les étrésillons et les arcs du chœur de la chapelle basse, les baies de la chapelle haute et les murs gouttereaux dans les combles sont armés de métal pour consolider l’ensemble du bâti.

Cette visite peut être couplée avec une visite de la Conciergerie, unique vestige avec la Sainte Chapelle, du Palais de la Cité transformé par la suite en tribunal révolutionnaire et prison de Marie-Antoinette.

J’ai participé avec mon entreprise à plusieurs visites organisées par Marjorie (Montmartre, les passages couverts, l’Opéra Garnier, le musée de l’Orangerie…) et j’ai adoré la façon dont elle raconte les lieux, leur histoire ainsi que les anecdotes. Elle est même parvenue à me faire apprécier des oeuvres que je considérais sans intérêt en les replaçant dans le contexte de l’époque et de leur auteur ! Encore merci Marjorie et à bientôt pour de nouvelles visites.

Christine S

Le 08/06/2021

Un programme artistique , culturel et historique de très grande qualité. Marjorie a le don de transmettre son enthousiasme et de partager ses connaissances. En cette période de confinement nous ne pouvons que vous inciter à choisir un thème à découvrir ou à approfondir pour vous faire une idée par vous-même .Vous ne le regretterez pas .Merci Marjorie. Anny et Guy

GUY R de HOUILLES

Le 26/03/2021

Crédits : Chapelle Basse et St-Chapelle © Romaric Pech – Sainte-Chapelle © Pascal Lemaître Centre des monuments nationaux

Programmes associés

La Conciergerie

L’île de la Cité

Vous apprécierez aussi…

Les Halles

Les Halles

Au cœur de la rive droite, le quartier des Halles n’a cessé de se transformer. Abritant le premier marché d’approvisionnement de la capitale, il est sans cesse agrandi pour répondre aux besoins croissants de la capitale et détermine tout l’espace environnant.
Cette visite vous invite à parcourir les ruelles avoisinantes à la découverte de cette expansion qui s’étend du XIIe siècle à nos jours alors que le quartier est l’objet de nouvelles attentions…

Les Expositions Universelles

Les Expositions Universelles

De 1855 à 1937 les Expositions universelles qui se sont tenues à Paris ont façonné la capitale. Fêtes nationales et internationales, elles célèbrent les progrès de l’industrie et des techniques. Souvent mises au service de la propagande politique, elles préparent dans l’inconscient collectif l’idée de la Société des Nations.

Les Batignolles

Les Batignolles

Promenade dans les rues d’un quartier qui achève sa mue.. Village au début du XIXe siècle, il fut au coeur de deux révolutions majeures du siècle : le chemin de fer et l’Impressionnisme… Quartier aux multiples facettes, riche de sa diversité et de son dynamisme, il a été choisi pour l’installation de la nouvelle Cité Judiciaire et du Parc Martin Luther King, poumon de l’éco-quartier nouvellement sorti de terre..

Les enceintes de Paris

Les enceintes de Paris

Sept enceintes, appelées aussi “murs” de Paris, ont successivement été construites pour englober et protéger la capitale. Absorbant tantôt la campagne environnante, tantôt des communes entières, elles façonnent la ville et lui donnent la forme que nous lui connaissons aujourd’hui.
Si elles ont profondément marqué le tissu urbain, elles ont également laissé quelques traces sur le plan architectural. Cette visioconférence sera l’occasion d’une chasse au(x) trésor(s) pour en redécouvrir les traces et les vestiges.

Hôtel de Lauzun

Hôtel de Lauzun

Le duc de Lauzun n’a été propriétaire de l’hôtel que de 1682 à 1685, mais c’est son nom que la postérité a retenu. La Bruyère disait de lui « sa vie est un roman auquel il ne manque que le vraisemblable »..
Cadet de Gascogne il devint colonel des dragons (une charge créée pour lui), capitaine des gardes du corps, commandant d’armée, gouverneur du Berry.. Une ascension fulgurante permise par sa position de favori de Louis XIV. Il est célèbre pour avoir voulu épouser la Grande Mademoiselle, cousine du roi et plus beau parti de France. Mais le roi refuse le mariage sous la pression de l’Europe toute entière. Pire, ses déboires lui vaudront de passer 9 ans à Pignerol aux côtés de Fouquet et du masque de fer…