Musée Nissim de Camondo

Visite guidée

1h à 1h30

Jusqu'à 100 participants

Au début du XXe siècle, Moïse de Camondo confie à l’architecte très couru de l’époque, René Sergent, la construction d’un hôtel particulier inspiré du Petit Trianon de Versailles pour abriter ses collections. Edifié entre 1911 et 1914 pour devenir un écrin des fabuleuses collections du banquier, il est cependant parfaitement adapté aux exigences modernes de confort d’une maison du début du XXe siècle et reste le seul témoignage conservé dans son intégrité qui permette de comprendre

Le fonctionnement d’une maison particulière de la plaine Monceau. Ses héritiers décimés par les guerres, Moïse de Camondo lègue son hôtel comme ses collections aux Arts Décoratifs avec obligation de tout conserver strictement à l’identique.
Le musée Nissim de Camondo est entièrement consacré à l’art décoratif français de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Y sont présentés quelques-uns des plus beaux meubles et objets du temps de Louis XV et Louis XVI : chaises du salon turc de Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI, tapis de la Savonnerie commandé pour la Grande Galerie du Louvre, pièces du service d’argenterie offert par la Grande Catherine à son favori Orloff, secrétaire à rideau d’Oeben…

J’ai participé avec mon entreprise à plusieurs visites organisées par Marjorie (Montmartre, les passages couverts, l’Opéra Garnier, le musée de l’Orangerie…) et j’ai adoré la façon dont elle raconte les lieux, leur histoire ainsi que les anecdotes. Elle est même parvenue à me faire apprécier des oeuvres que je considérais sans intérêt en les replaçant dans le contexte de l’époque et de leur auteur ! Encore merci Marjorie et à bientôt pour de nouvelles visites.
Christine S

Le 08/06/2021

Le professionnalisme, les connaissances historiques et culturelles, la pédagogie de Marjorie ont rendu cette “visite” sur les Expositions Universelles hyper intéressante et enrichissante. Nous aurions pu continuer à l’écouter pendant des heures. Hâte de la retrouver pour les visites dans Paris.
Mélanie Dufond

Crédits photos : Luc Boegly

Programmes associés

La plaine Monceau

Musée Gustave Moreau

Musée Jean-Jacques Henner

Vous apprécierez aussi…

Les Halles

Les Halles

Au cœur de la rive droite, le quartier des Halles n’a cessé de se transformer. Abritant le premier marché d’approvisionnement de la capitale, il est sans cesse agrandi pour répondre aux besoins croissants de la capitale et détermine tout l’espace environnant.
Cette visite vous invite à parcourir les ruelles avoisinantes à la découverte de cette expansion qui s’étend du XIIe siècle à nos jours alors que le quartier est l’objet de nouvelles attentions…

La Terre tourne au Panthéon

La Terre tourne au Panthéon

Lorsqu’en 1790 se pose la question de déplacer le tombeau de Voltaire puis d’inhumer Mirabeau, l’église Ste-Geneviève fait rapidement consensus. Commencée sous Louis XV, elle n’a jamais été consacrée. Transformée, décorée, elle accueille dans sa crypte les Grands Hommes. Grâce à ses dimensions, elle fut également un lieu d’expérimentation pour les scientifiques du Second Empire…

Les Expositions Universelles

Les Expositions Universelles

De 1855 à 1937 les Expositions universelles qui se sont tenues à Paris ont façonné la capitale. Fêtes nationales et internationales, elles célèbrent les progrès de l’industrie et des techniques. Souvent mises au service de la propagande politique, elles préparent dans l’inconscient collectif l’idée de la Société des Nations.

Les Batignolles

Les Batignolles

Promenade dans les rues d’un quartier qui achève sa mue.. Village au début du XIXe siècle, il fut au coeur de deux révolutions majeures du siècle : le chemin de fer et l’Impressionnisme… Quartier aux multiples facettes, riche de sa diversité et de son dynamisme, il a été choisi pour l’installation de la nouvelle Cité Judiciaire et du Parc Martin Luther King, poumon de l’éco-quartier nouvellement sorti de terre..

Les enceintes de Paris

Les enceintes de Paris

Sept enceintes, appelées aussi “murs” de Paris, ont successivement été construites pour englober et protéger la capitale. Absorbant tantôt la campagne environnante, tantôt des communes entières, elles façonnent la ville et lui donnent la forme que nous lui connaissons aujourd’hui.
Si elles ont profondément marqué le tissu urbain, elles ont également laissé quelques traces sur le plan architectural. Cette visioconférence sera l’occasion d’une chasse au(x) trésor(s) pour en redécouvrir les traces et les vestiges.